Nos matières

 DANS NOTRE BOUTIQUE, VOUS TROUVEREZ LA TENUE DE VOS RÊVES

DANS DES MATIÈRES NOBLES : LE LIN, LE CHANVRE, LE BAMBOU, LA LAINE OU LE COTON BIOLOGIQUE.

.

 

Le lin

Le lin, un textile naturel et confortable

L'air est emprisonné par les fibres du lin, ce qui en fait un isolant naturel. L'été il est très agréable à porter, il apporte de la fraîcheur de façon naturelle. Absorbant jusqu'à 20 % de l'humidité, il est très agréable à porter en toute saison. L'hiver, il est aussi très confortable de porter du lin du fait de son pouvoir isolant.


Le lin, un textile naturel, anallergique

Le lin favorise le bien-être thermique de l'organisme. Il régule plus rapidement les écarts de température et donc ne provoque pas d'irritations (à la différence des textiles synthétiques). Il a été prouvé que des médications effectuées à l'aide de tissu de lin accélèrent la guérison de certaines maladies de peau.


Le lin, un textile naturel et noble

Très résistant, le lin dure longtemps sans se déformer, sans pelucher. C'est le seul tissu qui est de plus en plus beau et souple au fil des lavages.

Depuis toujours, le lin est symbole d'élégance et de distinction.
  

Le chanvre

Résistance exceptionnelle de la fibre de chanvre.
La fibre de chanvre est la fibre végétale naturelle la plus résistante de la nature. Elle est donc  utilisée depuis des millénaires pour la conception de toutes sortes de tissus (vêtements, voiles de bateau, …)
La fibre de chanvre ne s’allonge pas. Elle a un des taux d’élongation le plus faible des fibres végétales. Les tissus en chanvre ne se déforment pas, ne se détendent pas et ne rétrécissent pas. Un vêtement en chanvre garde la même forme toute se vie.
La fibre mouillée est encore plus résistante, raison pour laquelle les vêtements en chanvre ne rétrécissent pas au lavage.

Très grande douceur des textiles en chanvre.
Au toucher, le chanvre se démarque des autres tissus traditionnels par une grande douceur. De plus le chanvre à une extraordinaire particularité, plus les vêtements en chanvre sont lavés, plus ils s’adoucissent. Le chanvre apporte donc aux vêtements un grand confort et une sensation de douceur.

Des fibres absorbantes.
La tige du chanvre est reconnue pour avoir de grands pouvoirs d’absorption. Elle est un excellent isolant en construction car elle absorbe l’humidité et régule la température. Les textiles en chanvre bénéficient aussi de ces qualités. Grâce à cette formidable capacité d’absorption, les fibres de chanvre absorbent l’humidité libérée par le corps et le laisse sec.
On dit que les vêtements en chanvre respirent. Lorsqu’il fait chaud, le chanvre absorbe la chaleur et la libère lorsque la température baisse. Les tissus en chanvre régule la température et joue le rôle de climatiseur naturel. Il vous rafraîchit lorsqu’il fait chaud, et vous protège du froid l’hiver.

Le chanvre est anti-bactérien et anti-fongique.
Le chanvre est une plante anti-bactérienne et anti-moisissure. Elle y résiste naturellement et n’a donc pas besoin de pesticides, insecticides ou fongicides pour pousser, ce qui en fait une plante entièrement naturelle et écologique.
N’utilisant pas de produits chimiques, la culture du chanvre donne des fibres saines, de grande qualité et sans résidus toxiques qui sont à l’origine d’allergies et de démangeaisons.
De plus, les propriétés anti-bactériennes et anti-fongiques du chanvre permettent de diminuer les odeurs et de rester frais.

Le chanvre : une protection naturelle aux UV et anti-statique.

Il semblerait que le chanvre filtre une grande partie des UV dont les UV-B. Les UV-B sont connus pour provoquer le vieillissement de la peau et favoriser les cancers de la peau. Le frottement des fibres de chanvre ne crée pas d’électricité statique comme peuvent le faire d’autres tissus. 

Le coton biologique

Le coton est une fibre végétalequi entoure les graines des cotonniers. Le cotonnier, un arbuste pouvant mesurer jusqu'à 10 mètres de haut, pousse dans les régions tropicales et subtropicales arides.
La culture conventionnelle du coton est une des plus polluantes pour la planète: elle utilise 1/4 des pesticides vendus dans le monde alors qu'elle ne représente que 2,4 % de la surface agricole. L'achat des engrais est la principale source d'endettement des agriculteurs et petits producteurs de coton conventionnel. Ces produits chimiques peuvent finir par être absorbés par notre peau lorsque nous portons ces vêtements.
Ce sont également des centaines de millions de mètres cubes d'eau d'irrigation qui pourraient servir à augmenter les rendements des cultures vivrières, et finalement une des plus grandes catastrophes écologiques du XXème siècle : l'assèchement de la mer d'Aral.
Il est possible de produire autrementet de s'impliquer au fil des ans auprès de village d'agriculteurs pour une récolte plus saine. Privilégier une agriculture biologique à une agriculture conventionnelle permet de limiter l'utilisation à grande échelle d'engrais, de substances chimiques néfastes pour la terre, l'eau, l'air et l'homme.

Il est possible de produire autrement et de s'impliquer au fil des ans auprès de village d'agriculteurs pour une récolte plus saine. Privilégier une agriculture biologique à une agriculture conventionnelle permet de limiter l'utilisation à grande échelle d'engrais, de substances chimiques néfastes pour la terre, l'eau, l'air et l'homme.


Le coton biologique, concrètement, c'est :

  • L'absence d'insecticides et de pesticides au profit de l'utilisation de compost naturel
  • Une consommation d'eau réduite de moitié (sans épandage de produits chimiques, la consommation d'eau diminue)
  • La rotation des cultures pour oxygéner la terre, la préserver et casser le cycle des maladies

Et pour les fermiers, la culture du coton bio a de nombreux avantages :

  • L'amélioration de la santé de leur famille (suppression des vertiges, des allergies et des troubles respiratoires)
  • Une autonomie financière plus grande (suppression des prêts contractés pour acheter des pesticides voire des OGM)
  • Finalement choisir un coton biologique,
  • c'est favoriser la biodiversité et la rotation des cultures pour que la terre s'oxygène naturellement,
  • c'est aussi respecter les saisons et consommer l'eau modérément,
  • et c'est enfin proposer une diminution des engrais chimiques au profit du compost naturel.
Choisir une consommation biologique 
c'est en résumé privilégier les écosystèmes naturels.